Quand partir au Japon et que faire ?

Le Japon, ou Nihon ou Nippon dans la langue japonaise, est un pays de l’Asie de l’Est qui fascine beaucoup de voyageurs de toute nationalité. Le Japon est devenu une destination qui inspire de plus en plus également.

Le Japon se situe entre l’Océan Pacifique et la Mer du Japon, au Sud de la Chine, de la Corée et de la Russie, et au Nord de Taïwan. Il est constitué d’un archipel qui s’étend du Nord au Sud sur une distance de 3 000 kilomètres. Il est connu pour ses superbes montagnes et rivières. Les Japonais ont su adapter leur mode de vie avec le rythme de la nature depuis de longues années.

La culture et la civilisation japonaise s’exprime par le biais de plusieurs arts. La cuisine japonaise, les arts martiaux japonais, les temples et bien d’autres encore reflètent un savoir faire et une valeur propre à ce peuple.

Un bref petit tour sur l’histoire du Japon

tokyo-4436914_1280
Habitants d’un quartier de Tokyo

On a tellement envie de découvrir le Japon de par sa culture et sa beauté singulière. Sa civilisation se base essentiellement sur une croyance différente à celle de l’occident.

Mais, revenons brièvement dans la genèse du Japon. Le mot « Japon » est le nom simplifié donné aux occidentaux pour désigner le « Nihon » ou le « Nippon », le nom original du pays.

On rencontre souvent ce dernier dans les documents administratifs et officiels. « Nippon » ou « Nihon » sont formulés à partir de trois mots japonais à savoir « kuni » qui signifie « pays », « hon » qui signifie « d’origine » et « ni» signifiant « soleil ». C’est pour cela que ce pays exceptionnel de l’Est est également appelé « Le pays du Soleil Levant ».

Avant d’être une puissance économique mondiale, le Japon a connu deux moments très significatifs. Premièrement, avant la Seconde Guerre mondiale, le Japon a connu un système politique dirigé par un empereur pour construire l’empire du Japon.

Les croyances et les traditions sont centrés sur l’obéissance et à la crainte des divinités. Ce long période a façonné en quelque sorte la croyance japonaise et a fondé les deux religions principales du pays à savoir le « Shinto » et le « Bouddhisme ».

Puis, l’après guerre est une occasion pour démarrer un nouveau système économique et politique. Après une longue période d’isolement, le pays du soleil levant a commencé à côtoyer les pays étrangers et occidentaux. Pourtant, le tourisme n’a jamais été une priorité pour ce pays en quête d’un redémarrage socio-économique et politique le lendemain de la Guerre.

Le Japon a su dépasser autrement les obstacles et les conséquences de la guerre. Il a fallu attendre l’année 2007 pour que les japonais ouvrent librement ses portes pour les visiteurs étrangers du monde entier.

4 raisons principales pour partir au Japon

winter-1346098_1280
Faire de l’alpinisme au Japon

On peut dire que le Japon est une des destinations touristiques nouvelles qui a fait son émergence vers le début du XXIème siècle. Longtemps fermé sur lui-même, il dispose d’une grande variété d’activités, de divertissements et des attractions touristiques hors du commun.

En plus, sa culture et le mode de vie des japonais proposent une nouvelle perception de la vie et de l’humanité. Tout est intéressant au Nippon : l’histoire, les expressions artistiques et esthétiques, le peuple, la gastronomie, les infrastructures.

Voyager au Japon a autant d’avantages aussi bien pour le corps que pour l’esprit :

  1. C’est un vrai dépaysement : Après tant d’heures de travail intensif, qui ne cherche pas des vacances qui éloignent le stress du quotidien. Un voyage au Japon permet une évasion parfaite favorisant une bonne remise en forme du bien-être. Dans le pays du soleil levant, tout est nouveau. Nous pouvons sortir concrètement de la routine journalière avec une découverte permanente. Une fois arrivé sur les terres japonaises, nous avons l’impression d’être dans un nouveau monde. De la langue jusqu’au contenu de nos plats, tout contribue à nous éloigner de notre terre d’origine. Les gens, le paysage, l’ambiance de la ville, la langue, l’architecture, il n’y a rien de pareil de ce que nous avons.
  2. C’est une destination sécurisé : Certainement, on connaît le Japon par coût de la vie très élevé étant donné qu’il est un pays où la surconsommation intensive a été évaluée. Mais pour un voyage sécurisé, il constitue la première destination. Nous pouvons citer à titre d’exemple la ville d’Osaka, une ville portuaire située sur l’île de Honshu, a obtenu la 3ème place pour les villes les plus sûres dans le monde. Sa capitale, Tokyo, en a eu la première place bien qu’elle soit la plus grande ville de Japon où le flux humain et des transports sont très importants. Le Japon, réputé pour l’innovation technologique, s’est alors installé un dispositif de sécurité de haute technologie partout dans son territoire.
  3. C’est un voyage pas cher : L’éloignement géographique rend le coût de voyage au Japon très cher. Mais avec l’aide des comparateurs de vol, il est possible de trouver un voyage qui convient au budget de tout type de voyageur. D’ailleurs, le prix des vols varie selon les saisons mais est généralement autour de 600€ aller-retour. Du côté de la restauration, des restaurations de rue au Japon proposent des menus traditionnels à un prix très abordable dans une ambiance de fête au quotidien. Pour les activités, elles sont aussi bien accessibles pour tous vu que les japonais aient développé un grand nombre d’espaces verts et des infrastructures conçues pour des divertissements à bas prix, voir gratuits. Pour l’hébergement, dans les grandes villes, le prix est assez exorbitant alors qu’il est bien possible de trouver un logement accessible et de qualité dans les quartiers périphériques ou en campagne.
  4. C’est un dépassement de soi : « Avoir une idée sur le Japon » est différente d’« avoir une expérience au Japon » ! Jusqu’au moment où le voyage au Japon soit entrepris, partir pour le Japon aide à dépasser nos limites. D’abord, nous arrivons dans un pays où nos valeurs et nos habitudes sont remises en question. La communication au Japon ne se réalise qu’avec la langue locale. Cette situation nous oblige à apprendre une langue étrangère de plus si nous voulons passer un bon voyage dans ce pays. Ensuite, la sécurité, l’organisation et l’ordre qui règne dans toutes les villes japonaises remettent en cause nos responsabilités citoyennes. Enfin, comme le Japon est constitué majoritairement de montagnes, de plaines et  de forêts, les randonnées et les visites des parcs et des temples vont pimenter votre séjour.

Partir au Japon… oui mais quand ?

lanterns-1043416_1280
Les fameuses lanternes japonaises

Depuis peu, le voyage au Japon inspire beaucoup les curieux aventuriers. En fait, le tourisme est une activité très récente dans le pays du soleil levant. Il fait beaucoup d’efforts actuellement pour le développement de cette activité.

Par conséquent, il s’est lancé dans le domaine en facilitant l’accès des étrangers en remplaçant le visa par un nouveau système d’enregistrement via une nouvelle technologie.

Des saisons, des couleurs, des célébrations

japan-90612_1280
Le Japon propose plusieurs stations de ski

D’une manière générale, le climat de la région du Japon est tempéré et sub-tropical. Alors, on risque d’avoir un temps très chaud et humide si on y va en plein été. Un voyage au printemps ou en automne semble être plus agréable où le soleil et l’air frais sont au rendez-vous. Toutefois, il est aussi possible d’effectuer des visites en plein hiver pour ceux qui souhaitent essayer le ski sur la terre japonaise.

Les japonais ont établi un accord parfait entre ses traditions et les saisons. Ainsi, chaque saison de l’année correspond à un festival ou une célébration particulière relative à la tradition locale. Bien que le Japon s’affiche dans les premiers rangs des pays développés dans le monde, il continue d’observer ses traditions ancestrales à savoir le « sakura », le « momiji » et le « ginko », et le « Ume Matsuri ».

cherry-blossoms-301253_1280
Le fleurs du cerisier du Japon

Premièrement, lors du Sakura, le Japon accueille des milliers de visiteurs qui veulent admirer la floraison magique des cerisiers du Japon. Le mot « Sakura » est utilisé par les japonais pour désigner les cerisiers en fleurs. C’est une tradition japonaise qui invite autant de monde, aussi bien les natifs que les étrangers.

Les fleurs des cerisiers qui vont du blanc vert le rouge vif, en passant par différentes nuances, le paysage japonais change d’ambiance et de couleurs. Il fête la tradition « Hanami ». C’est la célébration de l’arrivée du printemps. C’est une tradition japonaise qui est arrosée en famille ou entre amis.

Des pique-niques s’organisent sous les cerisiers pendant lesquels des boissons et de la nourriture se partagent dans la joie. Le printemps est également la saison préférée des touristes qui viennent admirer la beauté naturelle des cerisiers en fleur.

Deuxièmement, la saison du Momiji se déroule en automne. Elle est aussi bien prisée par les touristes qui veulent découvrir le décor naturel des villes japonaises. Cette mutation naturelle de la couleur verte des feuilles d’érables japonais, appelé Momiji, au rouge vient avec le jaunissement des feuilles des Ginko, un arbre de Japon.

Ce changement magique s’opère silencieusement entre la mi-septembre et le début de décembre. Une nouvelle ambiance se crée au cœur du Nippon. Les déclinaisons des couleurs des feuilles de Momiji et de Ginko, et le bel amalgame ainsi formé, décorent somptueusement le paysage. Les japonais comme les visiteurs étrangers se rendent dans les temples ou les montagnes pour se ressourcer et découvrir la nature.

plum-279858_1280
Le fleurs du prunier du Japon

Enfin, troisièmement, la saison d’Ume Matsuri, ou la floraison des pruniers du Japon. Le «  Ume » signifie « prunier ou abricotier ». Cette saison annonce à la fois la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Tout le mois de février jusqu’à la fin de mars, les japonais célèbrent le « Ume Matsuri ».

C’est alors l’occasion idéale pour savourer les Umeboshi, et des Umeshu. Ce sont des préparations typiquement japonaises à base de prune ou d’abricot japonais. L’Umeboshi fait partie de Tsukemono ou des « choses macérées ». Il se prépare grâce à une macération des prunes ou des abricots avec du sel.

Il se consomme généralement avec le riz après quelques jours de macération. Quant à l’umeshu¸ il s’agit plutôt d’une boisson alcoolique obtenue également de la macération des prunes de Japon.

Cette saison est marquée par un festival du printemps pendant lequel la consommation des umeshu et des umeboshi occupe la première activité. A ce moment, les natifs comme les étrangers se rendent dans les temples, les parcs ou les sanctuaires pour se ressourcer et découvrir la nature.

4 îles principales, des activités phares

hokkaido-2244308_1280
L’île d’Hokkaido

Le Japon rassemble 6 800 îles environs. Parmi elles, Hokkaido, le Honshu, le Shikoku, et le Kyushu sont les plus grandes et constituent les 97% de la superficie du pays. Il est possible de visiter le Japon tout au long de l’année.

Les activités et les attractions touristiques sont tellement nombreux au Japon vu ses ressources naturelles et culturelles. Il s’avère alors difficile de les énumérer dans tous les détails.

Ainsi, je vais procéder à une présentation sommaire des activités qu’on peut trouver dans les quatre îles principales de l’archipel :

  1. L’île de Hokkaido : A Hokkaido, situé dans la région Nord du Japon, l’hiver est souvent accompagné de neige et dure plus longtemps. A cette saison, elle accueille les cygnes chateurs qui viennenrt pour se réchauffer dans ses onsen. Il existe de plusieurs stations pour des sports d’hiver à Hokkaido. Elle regorge en outre des sites touristiques et des mussées historiques hors du commun qui attirent essentiellement les amoureux de la nature et de la culture.
  2. L’île de Honshu : A Honshu, vous pouvez admirer les 13 sites japonais inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une randonnée en pleine nature dans le site sauvage de Shirakami-Sanchi occasionnerait des rencontres sympathiques avec les ours noirs et les sérow. Le parcours sera aussi animé par les chants des 87 espèces d’oiseaux qui habitent les lieux. Honshu abrite un grand nombre de sites sacrées qui accueille plus de visiteurs en automne.
  3. L’île de Shikoku : Cette île est la plus petite des quatre grandes îles qui constitue l’archipel japonais avec seulement 18.800 km² de superficie. Elle est connue par le pélérinage Kobo-Daishi des 88 temples et le festival annuel de danse Awa-Odori qui se déroule en mois d’Août. Ses plages de sable blanche sont bien pratique aussi bien pour la baignade que pour le surf.
  4. L’île de Kyushu : Comme toutes les îles du Japon, Kyushu est aussi riche en ressources naturelles et en trésors historiques. Elle est constituée principalement de 7 villes. La ville de Beppu par exemple, est réputée par l’Onsen ou le bain thermal japonais dans les établissements installés dans la région. Elle compte, à elle seule, 8 sources thermales dont plus de 100.000 mille litres environ d’eau chaude en couleraient tous les jours.

Que faire au Japon ?

hashirimizu-beach-1308032_1280
Des pêcheurs de palourdes sur la plage de Hashirimizu
  • Une découverte de la nature et de la culture : Les japonais sont un peuple qui a toujours préservé sa connexion avec la nature. Le pays du soleil levant a une large étendue de forêts, de lacs et de montagnes. Le mont stratovolcan de Fuji en est le plus célèbre. Il est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’année 2013 sous le nom de  « Fujisan, lieu sacré et source d’inspiration artistique ». Avec ses 3 776 mètres d’altitude, il constitue le point le plus culminant du Nippon. Il est situé dans le Sud de l’île de Honshu et on peut l’admirer des cinq lacs qui l’entourent à savoir le lac Kawaguchiko, le lac Yamanakako, le lac Saiko, le lac Shojiko et le lac Motosuko. Il représente aussi bien la forme et le symbole de la religion traditionnelle. Il est donc possible de s’approcher davantage du mont Fuji pour voir ses caractéristiques.
  • Une expérience unique dans une ville électrique et du high-tech : L’incontournable capitale Tokyo, une ville qui ne dort jamais. Très active le jour et très brillante la nuit. Elle présente le savoir-faire des japonais dans tous les domaines : la technologie de la communication et de l’électronique, la mode, la gastronomie japonaise, les différents musées et bien d’autres encore. Pour s’acheter des souvenirs ou pour déguster les spécialités locales, ou encore pour immortaliser vos expériences au Japon, la ville de Tokyo vous propose une gamme d’activités tels que les festivals en fonction des saisons, les visites des musées et les sorties nocturnes dans la ville ou en hauteur.
  • Des stations de ski japonaises : Le ski est un sport bien pratiqué au Japon. Il dispose d’un grand nombre de stations de ski. Que vous soyez un apprenti initié ou un professionnel confirmé, vous avez votre place sûrement dans ces stations de ski au Nippon. Si on ne cite que Sapporo qui a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 1972. Tous les mois de février les professionnels et les amateurs de sport d’hiver se réunissent de ce lieu pour le festival de la neige. Il y a aussi la station de ski de Hakuba qui se trouve dans l’île Honshu. Elle constitue la station préférée des snowboardeurs et des jeunes skieurs. Des centres d’hébergement sont aussi disponibles dans cette région si vous désirez un séjour plus ou moins long.
  • Des plages et des activités aquatiques : Très souvent, on pense à la mer et aux océans quand on parle de vacances ou de voyage. Le Japon dispose de 33 000 kilomètre de côte. Soit, une surface assez vaste de plage. Il possède également un grand nombre de stations pour des activités aquatiques. Par exemple, la plage d’Omi Maiko qui se trouve dans un décor bien rural. C’est le parfait endroit pour un dépaysement parfait. On peut citer aussi la plage d’Okinawa avec ses récifs coralliens. Il est possible de nager avec les tortues de mer lors d’une plongée dans cet archipel aux paysages tropicaux.
  • Un voyage gastronomique : La cuisine japonaise est très différente de la cuisine européenne. Elle s’aligne davantage à la cuisine orientale. Le savoir-faire culinaire du Nippon concerne le plus souvent des choses crues, ou fermentées, ou gluante.

Bien partir au Japon

japan-4259948_1280
La ville de Tokyo en soirée

Une infime partie de la population parle l’anglais et encore moins le français. Pour éviter d’être un peu perdu durant votre séjour au pays du soleil levant, il faudrait apprendre quelques mots usuels de la langue locale. Les Japonais sont en générale très accueillants et sympathiques.

Savez-vous que le Japon est un pays qui a un niveau de vie assez élevé ? Mais, cette situation ne devrait pas vous dissuader de partir. Il est fort possible de trouver un séjour moins cher dans ce pays.

Pour la restauration par exemple, vous pouvez savourer les spécialités locales qui sont souvent présentées sur les cuisines dans la rue. Vous faites ainsi plus d’économie tout en dégustant des plats japonais préparés par des locaux.

Savez-vous que vous pouvez avoir un transport moins cher lors de votre voyage au Japon ? Il faut savoir que le pays du high-tech possède un réseau ferroviaire important. Pour votre voyage au Japon, acheter un forfait transport appelé Japan Rail Pass ou JRPass.

Pour les autres moyens de transport, vous avez un large choix en fonction de votre budget et de votre besoin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s