Asie, Israël

Que faire: 7 choses à visiter à Jérusalem

Que faire que visiter voyage à Jérusalem !

Jadis célèbre pour son histoire relatant les périples de Jésus, Jérusalem a été fort longtemps le berceau d’une religion connue dans le monde entier.

Lieu de pèlerinage pour les juifs (Mur des Lamentations), les chrétiens (Saint Sépulcre) et les musulmans (Mosquée d’Omar), Jérusalem reste un endroit incontestablement mythique.

Si l’on fait référence à Jérusalem, il nous arrive tout de suite en tête de relater rapidement le nom de Jésus et son histoire à travers les siècles. Ce personnage mythique a longtemps alimenté les livres de Jérusalem. Alors forcément quand  il nous vient en tête de visiter cette ville aux mille et une facettes, du plus fervent des religieux croyants et pratiquants jusqu’aux curieux qui veulent visiter ne serait-ce qu’une place qui ait un lien direct avec Jésus (Jésus Christ surnommé le Messie).

Mais Jérusalem c’est une ville à découvrir en profondeur et à visiter de la manière la plus rocambolesque qui soit pour ne pas perdre une miette de ses merveilles. Pour les touristes, pour les curieux ou pour les personnes désireuses de vivre une visite de Jérusalem digne des périples de Jason, je vous recommande les choses à absolument faire pour ajouter un parfum de légende à votre pérégrination à Jérusalem.

Et par choses à faire, je parle de visites car Jérusalem c’est une question de visites et de découvertes. La ville recouvre trop d’histoires pour que l’on y passe sans y donner toute notre attention.

L’Eglise de la Nativité à Bethléem

Basilique de la Nativité de Bethléem
Basilique de la Nativité de Bethléem

C’est une église édifiée à l’endroit où le temps où Marie devait accoucher arriva et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait de place pour eux à l’hôtellerie.

L’Eglise est l’image de la Sainteté incarnée (par Sainteté on ne fait pas référence au Pape actuel mais à la Sainteté de Jésus, l’enfant Messie et Sauveur) .

La naissance du Christ a été depuis toujours l’objet de plusieurs discussions et beaucoup rêvent de visiter ou « faire connaissance » de cet endroit plus que mythique. Beaucoup de gens qui ne sont pas croyants visitent ce lieu et font état de ce qu’il en est par rapport à l’histoire.

L’Eglise est richement décoré mais dans un goût assez simple. L’histoire relatée par rapport à cet emplacement a suscité un tel engouement que c’est devenu une sorte de « monument » célèbre dans le monde entier.

L’église est un véritable trésor pour les historiens et les spécialistes en monument, il est absolument nécéssaire  d’y faire ne serait-ce qu’un petit tour (petit tour est de toute manière le terme le plus approprié car on se bouscule pour faire la visite de cette Eglise).

Faire la visite du quartier arménien de la vieille ville de Jérusalem

Quartier Arménien de Jérusalem
Quartier Arménien de Jérusalem

Le quartier Arménien de la Vieille Ville, ou 2 200 Arméniens y vivent, est très réputé pour ses boutiques de vendeurs de céramique, les artistes auteurs de ces arts vous font découvrir des vases, de statuts, des plats, etc en céramiques parfois décorés par de petits dessins de Saint, de monuments ou du Christ.

Depuis l’époque des Romains, les commerçants et les artisans animent ce quartier populaire de Jérusalem.

C’est dans le quartier aussi qu’on peut faire la connaissance du monastère Saint-Jacques de Jérusalem qui est le siège du patriarcat arménien de Jérusalem. L’endroit est aussi est dénommé « Siège apostolique ». Ce qui est fascinant avec la place c’est que le monastère est édifié sur la tombe de Jacques le Juste le frère de Jésus et premier évêque de Jérusalem ; c’est un endroit de pèlerinage pour les chrétiens et constituent un endroit sacré avant d’aller en Terre Sainte.

La découverte du lieu vous permet d’apprécier des arts de toutes les formes et la religion est ancrée dans vos découvertes plus que vous ne l’espérez.

Partir à la découverte de la cité de David

La citée de David, Jérusalem
La citée de David, Jérusalem

Autrefois nommé ville du roi David et du roi Salomon, la vieille ville de Jérusalem ne se conçoit pas sans la visite de la cité de David. Cette dernière était situé sur le mont Sion (Sion fait souvent référence au prieuré de Sion, cette ordre religieuse mythique qui avait pour but de garder le Grand Secret lié au Christ) et était entourée de collines de toute part.

Bien que Jérusalem soit une ville moderne comme tant d’autres, elle garde cette particularité de garder les plus antiques histoires qui étaient en relation directe ou de près ou de loin avec la vie de Jésus Christ.

Autrefois très majestueuse par sa structure, la cité de David n’a laissé que quelques restes de bâtiment. Occupant une surface de quatre hectares et demie et ayant coûté une fortune, la Cité de David a été une cité très remarquable et richement décoré digne de son statut de roi. La cité de David a toujours alimenté la curiosité de plusieurs tellement son envergure était grande.

Parcourir le Mur des Lamentations

Mur des lamentations de Jérusalem
Mur des lamentations de Jérusalem

Quand on parle de Jérusalem forcément on a entendu parler du Mur des Lamentations situé dans le quartier juif de la vieille ville. L’endroit est considéré comme étant le plus saint pour les juifs car facilement accessible pour les prières.

Le Mur a aussi son importance pour les musulmans car d’après l’histoire c’est près sur le  Mur que Mahomet le prophète a attaché son buraq avant de faire une prière sur l’Esplanade  et c’est durant sa pérégrination avec l’ange Jibril (communément connu sous le nom de Gabriel) qu’il fit la rencontre de Jésus, d’Abraham, de Moïse, d’Adam, d’Aaron et Hénoch avec qui il a prié. C’est à l’endroit exact où était attaché le buraq qu’une petite mosquée a été construite et est un lieu sacré pour les Musulmans.

Il y a une partie non visible su mur qui s’étale sur 200 mètres dans les profondeurs souterraines, il y a un tunnel que l’on peut emprunter pour faire une visite de ce mur. Une petite chambre souterraine située dans le tunnel du Mur est dit-on encore plus proche du Saint des Saints mais elle ne peut être visitée par une horde de foule mais juste par quelques visiteurs à la fois.

Le Cénacle de Jérusalem

Le Cénacle de Jérusalem
Le Cénacle de Jérusalem

Le Cénacle est le haut lieu de l’histoire chrétienne représenté par la Cène le célèbre tableau de Vinci qui relate le dernier repas du Christ entouré par ses apôtres. Un haut bâtiment de deux étages est présenté comme le Cénacle au sommet du mont Sion. La pièce peut être visitée par tout le monde mais seule la visite est autorisée, tout acte de pèlerinage ou culte y est formellement interdit.

Le Cénacle rappelle le Jeudi Saint, c’est dans la haute chambre (étage d’en haut) qu’a eu lieu le dernier repas du Christ avec l’institution de l’Eucharistie et c’est dans la pièce du bas que s’est déroulé le fameux lavement des pieds. C’est sur la Place du Cénacle aussi que les apôtres ont reçu les saints esprits.

Dans la première étage, pour une période de dix jours qu’ils attendirent  l’apparition du Christ qui est ressuscité, ce Dernier se présentèrent à leurs yeux et fit de la prophétie une réalité qui a marquée l’histoire de la religion chrétienne.

Profiter de Jérusalem de la meilleure façon qui soit

Jérusalem tout en couleurs
Jérusalem tout en couleurs

Visiter ces hauts lieux de la religion chrétienne n’est pas simplement une simple visite de courtoisie car des histoires y ont laissées ses marques et des hauts personnages ont contribué à la légende de la ville.

Il faut être absolument reconnaissant des lieux, la magie de la visite se réside surtout dans l’inconnu : le principe est de partir à la découverte, voir des choses nouvelles ou les voir sur leur vraies formes car ni les églises ni les places célèbres ne sont jamais les même quand on les admire de nos propres yeux que de les voir sur des photos ; la photo n’est jamais l’objet en question, la photo est une représentation de l’image de l’objet. Alors si une personne vient à vous présenter l’image du Mur des Lamentations dites-vous que ce n’est pas le Mur en question et préférez admirer le Mur sur le lieu même où il est situé.

S’ancrer dans la ville

La ville de Jérusalem la nuit
La ville de Jérusalem la nuit

Concorder sa visualisation des objets avec son admiration pour les histoires de ces propres aux objets fait de la découverte une sensation incomparable.

Visiter Jérusalem n’est jamais un choix regrettable et il faut d’ailleurs en profiter un maximum  car plus qu’un lieu de vacance, Jérusalem est une ville sainte et une ville d’histoire ; elle est riche et accueille dans son berceau toute personne venue des quatre coins du globe.

Monuments époustouflants, histoire inscrite sur des murs datant des milliers d’années, la vieille ville de Jérusalem est une ville à découvrir dans l’immédiat ; le temps y est très beau et l’on y retrouve des  personnes de tous les continents.

Votre voyage là-bas vous permet plus que des surprises, il vous permet de vous ancrer dans l’histoire et de ne faire qu’un avec la beauté des choses que l’on y trouve immortalisées dans des photos souvenirs joliment colorés.