Asie, Corée du Sud

Les palais à visiter à Séoul

Séoul est la capitale de la Corée du Sud. Avec une superficie près de 605,52 km², cette ville est la plus grande de tout le pays.

En 2005, le nombre total de ses habitants était estimé à 10 000 000. On dit que cette mégapole ne dort jamais. La population y est active tout le temps. Les touristes ne s’ennuient jamais.Ils ont toujours quelque chose à faire. En effet, ils peuvent aller dans les boîtes de nuit, les concerts, les karaokés, les restaurants, les parcs d’attractions et les temples. Pour les passionnés de shopping, de nombreux magasins restent ouverts jusqu’à 22 h environ.

Le marché de Dongdaemun est accessible même jusqu’à 5 h du matin. En outre, tout en étant à la pointe de la technologie moderne, la Séoul a su conserver son originalité traditionnelle. On peut y trouver des vestiges du passé comme les magnifiques palais des familles royales.

Visiter les palais de Séoul

Les 5 grands palais font partie des sites les plus visités de la ville de Séoul. Ils sont ouverts aux touristes du monde entier.

Le Palais Gyeongbokgung  a été édifié en 1394 pendantle règne du roi Taejo. Il est considéré comme le plus majestueux grâce à sa taille impressionnante Le nom du palais signifie « palais du Bonheur resplendissant ».

dsc_0011
Le palais Gyeongbokgung

 

Le Palais Changdeokgung qui signifie Palais de la Vertu Prospère. Ce palace est communément appelé le Palais de l’Est puisqu’ila été aménagé à l’est du Palais Gyeongbokgung. Il est la demeure privilégiée des rois de la dynastie Joseon.

806587_1_36
Le palais Changdeokgung

 

Au cœur de Séoul se situe le Palais Deoksugung. C’est le plus petit des 5 palais de Séoul, cependant, il offre un très bon aperçu de la culture traditionnelle sud-coréenne.

capture-decran-2016-09-09-a-14-38-26
Le palais Deoksugung

Le Palais de Changgyeonggung qui est aménagé en zoo et en jardins botaniques.

palais-changgyeonggung-seoul-gr
Le palais de Changgyeonggung

Le Palais Gyeonghuigung ou Palais de la Sereine Harmonie qui a été détruit et restauré entièrement en 1987.

74048030
Le palais Gyeonghuigung

Donc pour de belles vacances en Corée, n’hésitez pas à voir et à revoir ces 5 beaux palais.

 

Asie, Iran

Que faire : les petites choses à visiter en Iran

Pour vivre des vacances dans une ambiance de dépaysement, les voyageurs pourront partir au Moyen-Orient. L’Iran est une des destinations à ne surtout pas manquer dans cette région du globe. Certes, cette contrée est encore méconnue des routards, mais elle s’avère être un endroit de choix pour passer des séjours sur mesure de détente en famille. Parmi les sites à vocations touristiques du pays, il y a entre autres, l’île de Qeshm. Cette dernière est localisée à environ 20 km de la ville portuaire de Bandar Abbas. Elle s’étend sur une superficie de 1 295 km². Il s’agit du plus grand archipel du territoire iranien. Sur place, les aventuriers passionnés par la spéléologie auront l’occasion d’explorer la plus grande grotte de sel de la planète. Les ornithologues py observer plusieurs espèces d’oiseaux comme les aigles, les flamants, les hérons ainsi que les pélicans. Ces animaux sont surtout attirés par la présence de la mangrove de Hara se trouvant sur la côte de Qeshm.

Visiter Téhéran, la capitale de l’Iran

ika
Téhéran

 Téhéran, est un passage obligé, en tant que porte d’entrée de l’Iran. Plusieurs très belles choses sont à visiter comme le Palais Niavaran qui est l’une des demeures du Shah Mohammad Reza Pahlavi.

Allez flâner au Musée archéologique d’Iran qui est un musée qui a été inauguré en 1937 et qui conserve des antiquités de la Perse antique. Vous pourrez trouver des objets en métal, des poteries et des livres.

A Téhéran, vous trouverez également de magnifique jardin comme le Baq Ferdos qui est situé à côté du musée du cinéma. Il y a des petites fontaines et vous pourrez croiser quelques étudiants ou encore des articles de rue.

Le magnifique site archéologique de Persépolis

persepolis_01
Le site archéologique de Persépolis

Persépolis est situé à 70 km de Chiraz, est c’est sans aucun doute le site archéologique le plus impressionnant de la Perse antique. Il se trouve dans la plaine de Marv Dasht au pied de Kuh-e Rahmat, ou « Montagne de la Miséricorde ».

Les monuments royaux de Persépolis sont rassemblés sur un très grand complexe palatin, qui a été construit sur une plateforme de forme carrée. On peut voir que la terrasse sert d’assise à de nombreux bâtiments hypostyles. La pierre est omniprésente dans l’édification des monuments de Persépolis.

L’île de Kish, une autre adresse de choix en Iran

921165cb3140d8d4652f5686c797d0d0
La tranquillité des plages de l’île Kish

Pour la suite de leurs vacances en Iran, les bourlingueurs peuvent découvrir une autre île aussi réputée en matière de tourisme, celle de Kish. Cette station balnéaire est située dans la province d’Hormozogan, à 18 km au sud de la côte iranienne.

À titre d’information, elle reçoit la visite de plus d’un million de globe-trotters tous les ans. Il est à noter qu’elle est également une ville, dont la population est estimée à plus de 100 000 habitants. Sur les plages de Kish, les routards pourront se laisser aller au farniente. En effet, ces rivages constitués de sables blancs sont propices à la détente et ils permettront aux touristes de se prélasser durant de nombreuses heures. La pratique du jet ski sur l’océan bordant cette île est aussi une activité à envisager pour les amateurs de sensations fortes. Ceux qui préfèrent la plongée sous-marine auront la possibilité de s’adonner à leur passion dans les eaux cristallines.

L’ascension du mont Damavand, une option pour les trekkeurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La beauté du Mont Damavand

Après avoir visité les îles de Qeshm et de Kish, les aventuriers pourront continuer leur circuit sur le territoire iranien avec la découverte du mont Damavand. Ce dernier aussi connu sous le nom de Donbavand se trouve à 66 km au nord-est de Téhéran. Il a été escaladé pour la première fois en 1837 par W.Taylor Thomson. Selon une vieille légende locale, le fameux dragon à trois têtes appelé AziDahaka y fut emprisonné. Une autre histoire raconte que Zahhak, un personnage célèbre de la Perse antique fut enchainé dans les cavernes du Damavand.

En outre, ce point culminant iranien s’élevant à une altitude de 5 610 m constitue une adresse idéale pour les adeptes de trekking. Ils auront la possibilité de gravir les pentes de ce massif selon leur préférence, à pied ou en ski. En moyenne, il faut compter 2 jours de randonnée en partant du village de Nandal pour atteindre le sommet.

Asie, Les Maldives

Que faire: 10 choses à visiter aux Maldives

Que faire Que visiter à vous emmène aux Maldives, archipel de plus de 1 100 îles idylliques. La destination attire surtout pour ses paysages marins uniques au monde.

Nombreux sont les plongeurs du monde entier qui s’y ruent pour profiter de ce spectacle marin hors du commun. Ses fonds marins, sa nature luxuriante, sa population souriante, ses eaux vert émeraude, ses cocotiers, sa richesse culturelle, sa cuisine exotique, ses sites naturels, ses îles de rêves… en font une destination touristique de choix au cœur de l’Océan Indien.

Vous avez envie de découvrir les multiples facettes de cet archipel ? Voici 10 endroits à voir absolument lors de votre prochain séjour aux Maldives.

Malé

Il serait impensable de dresser une liste des 10 endroits à visiter aux Maldives sans citer la capitale « Malé ». C’est en effet l’un des endroits les plus visités de l’archipel. Chaque année, nombreux sont les touristes qui y viennent pour découvrir les richesses de la capitale. Elle réserve mille et une surprises aux visiteurs. Ci-après quelques lieux d’intérêts à découvrir au cœur de la ville : la grande Mosquée, le fameux marché de la ville, le mémorial de Malé pour le Tsunami, le musée de Malé, Makunudu Island, etc.

Hulhumalé

Si vous projetez de voyager aux Maldives très prochainement, vous ne manquerez pas la visite d’Hulhumalé. Il s’agit d’une île de l’archipel des Maldives se situant dans l’atoll Malé Nord. Sachez que ce petit coin de paradis terrestre est le résultat de l’agrandissement sur la mer d’une petite île dans le cadre d’un projet immobilier. À noter que ce projet a été mise en œuvre afin de trouver une solution pérenne à la surpopulation de l’île et de la ville de Malé. Hulhumalé attire pour son cadre de rêve préservé malgré l’agrandissement de l’île.

Atoll d’Ari Nord

Ari Nord est un des archipels les plus touristiques des Maldives. C’est une destination très prisée et très appréciée des voyageurs. L’archipel d’Ari Nord est constitué d’un bon nombre d’îles authentiques et sauvages qui valent le coup d’œil. Parmi ces merveilles de l’archipel, on retiendra les îles Dhoni Migili, Kuramathi, etc. Vous n’aurez que l’embarras du choix parmi les plus belles îles d’Ari Nord.

Atoll d’Ari Sud

Ari Sud est un must pour tout amateur de plongée qui se respecte. Cet archipel d’une rare beauté est également réputé pour ses îles idylliques à l’instar de White Sands ou la célèbre île Hilton Maldives. Vous pourrez également visiter les îles-hôtels telles que Holiday Island et Sun Island. La plongée sous-marine est l’une des principales activités sur l’Atoll d’Ari Sud, comme dans la majorité des îles des Maldives.

Noonu Atoll

Noonu Atoll est également une étape incontournable lors d’un voyage aux Maldives. C’est l’atoll le plus au sud de l’archipel des Maldives après les atolls d’Haa Dhaalu, de Shavuyani et d’Haa Alifu. Landhoo est l’île la plus visitée de l’atoll pour ses magnifiques sculptures et gravures sur bois, son cadre exotique, son ambiance unique, sa quiétude et son authenticité. Sa capitale administrative mérite également le détour « Manadhoo ». Il y a tant de choses à voir et à faire sur au cœur de la capitale de Noonu Atoll.

Atoll de Faafu

Une petite visite de l’Atoll de Faafu s’impose également. C’est un atoll situé au sud de l’archipel d’Ari Sud. Ce petit bout de paradis est composé de plusieurs îles-hôtels. Séjourner dans l’une de ces îles-hôtels vous promet un beau séjour riche en paysages exotiques et en émotions. C’est une expérience inoubliable qui vous marquera.

Baa 

Situé au nord-ouest des Maldives, au-dessus d’Ari Nord, Baa est un magnifique atoll constitué d’une dizaine d’îles-hôtels. Parmi les plus connues, vous ne manquerez pas le célébrissime Soneva Fushi et le Coco Palm Dhuni Kolhu. De nombreuses activités nautiques vous attendent une fois sur place : plongée sous-marine, baignade, voila, kite-surf et bien d’autres à découvrir.

Atoll de Dhaalu

L’Atoll de Dhaalu est l’atoll le plus au sud des Maldives. Il est composé de 2 îles-hôtels : Velavaru et Vilu Reef. Soleil radieux, paysages enchanteurs, population souriante, fonds marins d’exception, plages à perte de vue… que demander de plus pour des séjours en bord de mer inoubliable ?

Atoll de Lhaviyani

Les Maldives offrent de superbes paysages qui semblent tout droit sortis d’une carte postale comme l’Atoll de Lhaviyani. Ce dernier se trouve au nord-est de l’archipel des Maldives. Plages pittoresques, nature à profusion, montagnes verdoyantes, sable blanc et fin, cocotiers… tous les ingrédients y sont réunis pour des vacances de rêves réussies au soleil. Petits et grands y trouveront leur bonheur. Au programme : détente, repos, relaxation, farniente, bronzette…

Hulhulé

Situé dans l’atoll Malé Nord, Hulhulé est une île des Maldives dans la subdivision de Kaafu. Elle est baignée par la mer des Laquedives (une mer du Nord ouest de l’océan Indien). L’île d’Hulhulé est de forme allongée dans le sens nord-sud. Elle est majoritairement occupée par les infrastructures de l’aéroport international de Malé. C’est aussi le point de départ de nombreuses excursions vers les îles voisines, notamment, Malé (au sud-ouest), Funadhoo, Dhoonidhoo (à l’ouest) et Hulhumalé (au nord-est).

Asie, Ouzbékistan

Que faire: les choses à visiter en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan est un pays encore très peu visité comme tous les pays d’Asie centrale qui sont encore peu connus des globe-trotters de la planète. L’Ouzbékistan fait partie de ces contrées parfois oubliées des aventuriers. En y passant leurs vacances, les bourlingueurs pourront découvrir son potentiel touristique. Il faut savoir que le climat du territoire est de type continental. Les hivers y sont rudes et en été les températures montent considérablement. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il serait préférable de partir Ouzbékistan pendant la saison tempérée. Cette dernière s’étend entre les mois de mars et juin. Le périple pourra commencer avec la découverte de Tachkent. Il s’agit de la capitale du pays, dont le nom turc signifie « la cité de la pierre ». Elle compte plus de 2 millions d’habitants. Selon certains archéologues, cette cité date de plus de 2 000 ans. Une escale dans cette métropole est une occasion de visiter ses points d’intérêts.

Le bazar Chorsu et le Jardin zoologique de Tachkent

Pour débuter la visite au cœur de Tachkent, les globe-trotters pourront aller au bazar Chorsu. Il est facilement reconnaissable grâce à son immense dôme vert. Sa grande halle a été construite après les tremblements de terre qui ont sévi sur la capitale en 1966. Sur place, les marchands vendent toutes sortes de denrées alimentaires comme des céréales, des fruits, des légumes, des viandes et des épices. En outre, les aventuriers pourront continuer la découverte de la ville avec le Jardin zoologique. Ce dernier a été créé en 1924 et s’étend sur 22,7 ha. Il abrite plusieurs types d’animaux tels que des mammifères, des oiseaux, des reptiles ainsi que des poissons. En 2009 de nouvelles espèces ont été introduites dans ce parc. On peut notamment citer le macaque à longue queue, le macaque à queue de cochon, le gibbon, le mandrill ou encore les ours malais. Ces carnivores sont des espèces rares enregistrées dans le livre rouge international.

L’aventure à Tachkent continue avec visite de la Médersa Koukeldach

En restant à Tachkent, il ne faut pas oublier de faire un détour à la Médersa Koukeldach. Il s’agit de la plus importante des 23 médersas de la ville où l’on y enseigne le coran. Son architecture datant du 16e siècle est considérée comme le mieux conservé de l’Asie centrale. Les formes de cette institution religieuse ont été imaginées par le savant et poète dénommé Kolbobo Koukeldach. À titre d’exemple, les voutes décoratives, les niches et les balcons sont faits à partir de gantch, une sorte de plâtre. Le grand portail à auvent de cet édifice mesure 19,7 m de haut. Après l’avoir franchi, les visiteurs arriveront dans une immense cour intérieure où ils pourront apercevoir les nombreuses cellules aussi appelées koudhjra. En outre, 38 salles de cours permettent aux élèves de suivre des cours sur la théologie musulmane. Un cursus universitaire au sein de cet établissement dure trois ans.

Asie, Thaïlande

Que faire: 8 choses à visiter à Bangkok

Que faire que visiter voyage à Bangkok, qui est à la fois une ville, une province et la capitale thaïlandaise. Elle fait près de 1 500 km² et abrite environ 8 millions de Thaïlandais. Cette ville, soit on l’aime soit on la déteste. Bangkok est un mélange du moderne et du traditionnel. Même si la capitale a intégré le développement et la technologie, elle a parfaitement su garder ses traditions.

Si vous pensez y passer vos prochaines vacances, prévoyez au moins une semaine. L’idéal est de partir à la saison « fraîche », autrement dit entre novembre et février. À cette période, les températures sont chaudes, mais supportables, vous n’aurez pas aussi de pluie. Bangkok ou aussi la Venise de l’Est vous réserve une multitude de lieux à visiter et d’expérience à tester. Élaborez dès maintenant votre planning pour ne pas manquer certaines choses lors de votre séjour. Dans cet article, nous allons vous exposer des choses que vous devez faire à Bangkok.

Flâner sur la rivière de Chao Phraya

dmo-16-jan-monthly-bkg-2
La rivière Chao Phraya

Si vous voulez découvrir autrement cette capitale thaïlandaise, nous vous recommandons de faire une croisière sur la rivière de Chao Phraya. C’est d’ailleurs en faisant cette expérience que vous allez comprendre pourquoi on appelle également Bangkok, la Venise de l’Orient. Sur le bateau, vous pourrez apercevoir sous un angle différent le Grand Palais, le chantier naval de la Marine Royale Thaï et Wat Arun.  Cette petite croisière ne vous coûtera presque rien, mais avec la variété des opérateurs touristiques qui vous offrent ce service, soyez vigilant et faites la comparaison, car il se peut que vous tombiez sur un petit circuit. Si vous tombez sur une offre qui peut vous amener à Koh Kret, la petite île sur cette rivière, prenez l’offre sans discuter. Le circuit sera un peu long et vous fera découvrir la banlieue environnante de cette grande capitale. Pour cette petite aventure, nous vous recommandons de partir tôt le matin pour pouvoir voir la ville se réveiller sous les reflets dorés du soleil.

Faire du shopping

mbk-2016
L’énorme centre commercial MBK

Si l’idée de dépenser dans un pays étranger ne vous plaît pas, faites du lèche-vitrine dans ces grands centres commerciaux de Bangkok. Cette ville est aussi un vrai paradis pour les férus du shopping. Dans les grands centres commerciaux, on peut trouver de tout.

Ces constructions ne sont pas juste faites pour les boutiques, mais elles peuvent comprendre de cinéma multiplex, des salles d’arcades et des restaurants. Sachez qu’il est possible d’acheter à petit prix au centre commercial MBK. Il se peut que quelque chose vous tente et vous pouvez l’avoir moins cher que dans votre pays d’origine. Si vous êtes un geek, nous vous conseillons de faire un tour à Pantip Plaza. Les magasins qui s’y trouvent sont spécialisés en gadgets et informatique.

Pour voir les expositions de Ferrari et de Lamborghini, il faut passer à Siam Paragon. C’est à Central World qu’on trouve une grande concentration et c’est le centre commercial le plus branché.

Aller à la rencontre des commerçants sur le marché flottant

110
Le marché flottant de Damnoen Saduak

Si vous avez passé des heures dans les centres commerciaux, nous vous invitons à poursuivre la visite au marché flottant de Damnoen Saduak sur le Klong Lat Phli. Le décor est tout à fait différent : sur ce marché flottant, le décor est beaucoup plus traditionnel et authentique. Sur les lieux, il y a plus des touristes que d’habitants et ces derniers font de leur mieux pour vous vendre des produits frais, et cuisiner juste devant vous.

Comme dans les centres commerciaux, on trouve un peu de tout sur place. Le canal est regorgé de bateaux, mais il y a aussi les stands sur les berges. Pour vibrer au rythme du marché, nous vous recommandons de venir tôt le matin. Comme vous êtes un touriste, les petites arnaques vous rodent toujours autour. Pour la visite de ce marché flottant, il faut se méfier des personnes sur les berges qui vous proposent de prendre une photo avec un python autour du cou. Ce n’est pas le serpent le problème, mais les personnes qui vont vous réclamer de l’argent après la prise de la photo. C’est le marché flottant de Damnoen Saduak qu’on trouve souvent dans les magazines lorsqu’il s’agit de Bangkok, mais ce n’est pas l’unique marché flottant de la ville. Vous pourrez également passer par le marché flottant de Bang Khu Wiang ou encore de Taling Chan.

S’offrir quelques heures de massage thaï

bangkok-thai-massage
Accordez-vous un peu de détente avec un massage Thaï

Si les heures de marches dans les centres commerciaux vous ont fatigués, c’est un bon massage thaï qu’il vous faut. La réception de votre hôtel sera ravie de vous indiquer l’adresse d’un spa où vous pourrez vous ressourcer. Le massage traditionnel n’est pas celui des plus relaxants. Toutefois, il est revigorant et vous remettra sur pied pour de nouvelles aventures. Pour ce massage, vous devez consacrer près d’une heure. Pour ceux qui sont plus sensibles, le massage traditionnel thaï n’est pas recommandé. Il serait plus judicieux de choisir un massage beaucoup plus soft comme celui aux huiles essentielles. Ce dernier sera plus axé sur la détente.

Se perdre entre les fleurs au marché de Thewet

bangbon-market
Le marché aux fleurs de Thewet

 

Une activité qui pourrait beaucoup plus plaire aux femmes qu’aux hommes. Mes dames, durant votre séjour à Bangkok vous aurez aussi l’occasion de vous enivrer des parfums des fleurs au marché de Thewet. En effet, ce lieu est entièrement consacré aux fleurs et aux plantes. Il se trouve à l’embarcadère Thewet au bout du Thanon Krung Kasem. Hibiscus, orchidées, oiseaux de paradis, fleurs de l’ananas… il y a une grande variété de fleurs qui vous attendent sur les lieux. Sur certains étalages, vous verrez des oignons, des graines de fleurs, des plantes ornementales, des potagères, des cactées et des objets de décorations qui vont avec ces végétaux. Laissez-vous tenter et acheter une graine ou une plante. Les marchands, malgré leur anglais bredouillant, vous donneront le maximum d’informations possible sur l’entretien de la plante.

Prendre un dîner ou un verre en hauteur

lebua-state-tower-hotel-bangkok-thailand
Le Sky Bar du Lebua State Hotel

Ceci n’est pas permis à tout le monde, mais si votre budget vous le permet, offrez vous-même un verre de cocktail au Vertigo & Moon Bar au Banyan Tree Bangkok. Vous vous demandez ce que ces établissements ont de particulier mis à part le prix élevé. Le vertigo et le Mohon Bar se trouvent au 61e étage de l’hôtel Banyan Tree Bangkok et ne sont pas couverts. Vous aurez le ciel au-dessus de la tête. Le Vertigo et le Mohon Bar offrent alors une vue de 360 ° exceptionnelle sur tout l’ensemble de la ville et ses alentours. Avec le décor qui vous attend, il se peut que vous compreniez les tarifs. Pour profiter de cette vue aussi, vous pouvez passer au Sky Bar du Lebua State Hotel. Un bon verre à la main et un magnifique coucher de soleil peuvent bien couvrir vos yeux sur l’addition qui est bien salée.

Monter à bord d’un tuk tuk

a-tuk-tuk-in-bangkok
Le véritable Tuk-Tuk

C’était comme si vous n’êtes pas passé en Thaïlande si vous ratez cette aventure. Abandonnez pour une fois le taxi et prenez le tuk tuk. Pour visiter Bangkok et pour découvrir le rythme survolté des rues de la ville, ce moyen de transport, au top du fun, peut être votre meilleur allié. Soyez toujours sur vos gardes et négociez le prix avant de monter. Si vous ne le faites pas à l’avance, le chauffeur peut vous doubler le prix de la course lorsque vous serez arrivé à destination. Il est aussi fréquent que les chauffeurs de tuk tuk proposent aux touristes d’aller visiter des marchands de bijoux et d’artisans. Ne vous faites pas avoir, car ceci est une arnaque. Refusez directement la proposition.

Goûter à un plat thaï

pad-thai-1
La cuisine traditionnelle Thaï

Que vous soyez pour trois jours ou pour une semaine à Bangkok, ceci doit figurer dans votre planning. Il est impératif que vous goutiez à la cuisine traditionnelle thaï. Mettez de côté les fast foods et la cuisine européenne. Passez dans les stands de rue et demandez un Pad Thaï. Ce plat de nouilles est accompagné de poulet, de légumes et de cacahuètes écrasés. Votre addition, ici, sera tout l’opposé de celui à Sky Bar ou à Vertigo. Pour un plat de Pad Thaï, on ne vous demandera pas plus de deux euros. Mis à part ce plat qui est très populaire, ne passez pas aussi à côté des sauterelles aux scarabées, aux scorpions, aux vers à bambous, aux fourmis rouges et aux grillons. Si vous n’êtes pas très adeptes aux insectes, restez dans le neutre et restez dans les plats communes comme les frits, les soupes et les nouilles. La Thaïlande peut vous en offrir une variété.

Les autres villes à découvrir:

Tokyo

Zadar

Riga

 

Asie, Inde

Que faire: 8 choses à visiter à Bombay

Que faire que visiter à vous fait découvrir Bombay ou encore Mumbai, on parle bel et bien de la capitale commerciale de l’Inde. La capitale du pays est New Delhi.

Bombay abrite près de 15 millions d’habitants, ce qui fait d’elle l’une des villes les plus peuplées au monde. Cette ville est également la capitale du cinéma indien avec les studios de Bollywood. Ici, vous pourrez découvrir le contraste entre la richesse et la pauvreté.

Et oui, pourquoi ne pas choisir Bombay pour vos prochaines vacances ? En solo, en couple, en famille ou avec des amis, cette ville peut vous offrir un séjour de rêve inoubliable. Nous vous invitons à poursuivre l’article pour un avant-goût de votre séjour à Mumbai à travers ces activités.

Se mettre dans la peau d’un acteur de Bollywood

INDIA-ENTERTAINMENT-BOLLYWOOD-MUSEUM
Le tournage d’une scène pour les séries Bollywood

Les films et les séries de Bollywood nous impressionnent beaucoup avec leur histoire d’amour, leur chorégraphie et leurs chants. Vous vous demandez sûrement comment ils font pour toute cette organisation, vous rêvez même d’être sur le plateau d’un tournage.

C’est possible durant votre séjour à Bombay. Si vous avez de la chance, vous pouvez rencontrer les stars du cinéma bollywoodien dans le quartier touristique de Colaba.

La visite dans les coulisses dure près de 8 heures. Ceci va vous coûter près de 800 roupies et va inclure votre transfert depuis votre hôtel au plateau de tournage et votre repas. Ce détour va vous permettre de voir le film ou la série en cours de tournage sous un autre angle, la créativité et les aspects techniques de leur culture.

Le seul inconvénient de cette visite est l’interdiction des appareils photo, ce qui ne vous permettra pas d’avoir des souvenirs de ces lieux exceptionnels.

S’amuser comme des enfants à l’Essel World

1407136494_10109
La piscine à vagues de l’Essel World

Même si vous n’êtes pas avec des enfants, primez ces lieux. Essel World est un grand parc d’attractions qui se situe à Gorai à Mumbai. Créée en 1989, cette aire n’a cessé d’évoluer et d’élargir ses activités. Elle se trouve actuellement au numéro des parcs d’attractions de l’Inde en termes d’envergure.

Chaque année, Essel World accueille plus de 1,8 million de visiteurs et soyez parmi ces grands privilégiés durant votre séjour à Bombay. Ce ne sont pas les activités qui manquent dans ce parc et il y en a pour tous les âges. Ce sont les manèges qui vont vous impressionner : 14 manèges adaptés à tout âge, 15 uniquement pour les enfants et 11 manèges pour ceux qui aiment les sensations fortes.

Les montagnes russes seront aussi au programme pour cette journée au parc d’attractions d’Essel World. Vous pourrez également patiner et jouer au bowling lors de votre visite. Une fois arrivée sur les lieux, vous aurez de passer à toutes les activités, ce qui vous oblige à y passer toute la journée.

Pour votre repas du midi, vous n’aurez pas à chercher loin, car le parc dispose également de plusieurs restaurants. Vous pourrez y manger à l’européenne, à l’indienne, et également d’autres saveurs.

Pour y aller:

Global Pagoda Road, Gorai Island, Borivali West, Mumbai, Maharashtra 400091, Inde

Site internet:

http://www.esselworld.in/

Faites renaître votre âme d’enfant à Adlabs Aquamagica

maxresdefault
Le toboggan vous donnera des frissons garantis !

Avant d’attaquer les journées barbantes au musée, amusez-vous d’abord. Que vous soyez avec votre famille ou vos amis, l’endroit vous plaira sûrement. Les activités à thème qui vous attendent à Adlabs Aquamagica sont nombreuses, mais ce qui fait la différence cet endroit sont les activités aquatiques.

Une des attractions d’Adlabs Aquamagica

Pour le circuit Boomeranggo, par exemple, vous quitterez les hauteurs du toboggan aquatique avec une vitesse grand V à bord de votre bouée. Le circuit est presque identique pour le Screamer, seulement vous serez à trois dans la bouée et il y aura plus de sensation. Si vous êtes avec vos enfants, la Baie des Pirates les plaira à coup sûr. Ici, vous pourrez faire du cache-cache avec les toboggans, les chutes et les grands jets d’eau. Pour ceux qui aiment la tranquillité, vous ne serez pas exclus, car vous pouvez passer du temps à la piscine à vague ou encore dans les petits et calmes toboggans aquatiques.

Pour visiter ce parc aquatique, vous pouvez réserver vos billets en ligne sur le site officiel d’Adlabs Aquamagica.

Pour y aller:

30/31, Sangdewadi, Khopoli-Pali Road,SH 92, Off Mumbai-Pune Express Way Tal-Khalapur, Dist- Khopoli, Mumbai, Maharashtra 410203, Inde

Site internet:

http://www.adlabsimagica.com/

En prendre de la graine à la maison de Gandhi

f3b89b4505bf09d37f0fbe406be174d2
La maison de Gandhi

D’autres l’appellent la Maison de Mahatma Gandhi tandis que d’autres la nomment son musée. Cette construction est entièrement consacrée à cette grande personnalité.

Il y a habité lorsqu’il résidait à Bombay, plus précisément entre 1917 et 1934. C’est là qu’il a été arrêté par les Anglais. En passant dans ce musée, vous pourrez découvrir comment ce grand homme vivait.

Des objets lui appartenant et datant de l’époque y sont exposés. Son bureau et sa chambre ont été reconstitués pour garder son univers. Les lettres qu’il a écrites, les photos et les affiches de l’époque sont également mises en valeur. La bibliothèque de ce musée compte près de 50 000 ouvrages, livres et journaux, tous ceux-ci écrits par Gandhi lui-même ou par d’autres auteurs, mais se rapportant à lui ou à sa philosophie. Ce musée se trouve plus précisément à Laburnum Road et peut accueillir les touristes de 9 h 30 à 18 h. L’accès y est gratuit alors, autant mettre la maison de Gandhi dans votre planning pour le séjour à Bombay.

Passer une fin d’après-midi à Marine Drive

marine-drive-mumbai
Le long boulevard de Marine Drive

Après une journée bien mouvementée, vous pouvez passer votre fin d’après-midi sur ce long boulevard dans le sud de la ville. Avec votre amoureux, vous pouvez vous offrir une petite balade main dans la main et discuter tranquillement tout en profitant du paysage. Si vous êtes avec vos enfants, c’est pour prendre un grand bol d’air frais que vous devrez y passer, mais aussi se dégourdir les jambes avant de regagner votre hôtel.

1
Le beau coucher de soleil sur le boulevard Marine Drive

Ce qui fait la réputation des lieux est sans doute la splendeur du coucher du soleil. Marine Drive est un meilleur point de Bombay pour assister au coucher de soleil. Même si le lieu est un peu bruyant, ceci n’aura aucun effet sur le spectacle que va vous offrir le soleil. Nous vous recommandons aussi vivement cette activité qui est à 0 roupie et qui ne prendra que quelques minutes de votre temps du séjour à Bombay.

Visiter la mosquée de Haji Ali

haji-ali-mosque-mumbai
La mosquée Haji Ali Dargah

Même si vous n’êtes pas musulman, l’accès à cette mosquée vous est autorisé, mais vous devez respecter les règles sur les lieux. La mosquée de Haji Ali Dargah est un des monuments les plus visités par les touristes qui viennent à Bombay. La particularité des lieux est qu’elle est « posée » sur l’océan. En effet, la construction se trouve sur un îlot qui est relié artificiellement à la terre ferme.

La mosquée n’est accessible qu’à la marée basse. Cette construction a été construite par Piir Haji Ali Shah Buhari, un riche marchand musulman en 1931 qui a changé le cours de sa vie suite à son pèlerinage à La Mecque. Ce lieu n’est pas que mosquée uniquement, mais il est sépulture également et c’est là que repose le corps de Piir Haji Ali Shah Buhari.

Pour la visite de la mosquée de Haji Ali, nous ne vous conseillons pas le jeudi et le vendredi, car ces jours de nombreux musulmans y viennent pour prier.

Apprendre à danser à l’indienne

ob_ede844_pranam2
La magnifique danse Indienne

Tant que vous y êtes, pourquoi ne pas vous offrir ce privilège ? Reproduire les mouvements de grâce des danseuses indiennes n’est plus un rêve inaccessible. Pour ce séjour à Bombay, vous pouvez très bien apprendre la danse bollywodienne. C’est d’ailleurs une des activités en expansion pour attirer les touristes. Pour vous trouver un professeur, flânez dans les rues de Colaba ou renseignez-vous à la réception de votre hôtel.

De nombreux studios de danse proposent des leçons tant bien pour les débutants que pour les danseurs confirmés. Si à la télé, nous trouvons que les danses indiennes sont presque toutes les mêmes, sachez, qu’on en distingue 8 entre autres il y a le Bharata Natyam, le Mohiniyattam et le Kathak.

Faire voyager les papilles

Knorr_Chicken_Tikka_Masala_16_1.1.491_326X580
Le poulet Tikka Masala

Votre séjour à Bombay passera également par l’exploration de la cuisine indienne. Cette dernière est l’une des cuisines les plus impressionnantes du monde : elle est riche en épices, en saveur, mais aussi en matière grasse.

En Inde, on trouve deux grandes sortes de cuisine : la végétarienne et la non-végétarienne. Si vous choisissez un plat végétarien dans un petit restaurant à Bombai, ce sera strictement du végétarien qui se trouvera dans votre assiette : il n’y aura ni viande, ni poisson, ni œuf, ni ail, ni oignon. Cette cuisine a été adoptée pour des raisons religieuses. Pour ceux qui ne sont pas végétariens, les plats indiens sont préparés principalement à base de mouton ou de chèvre et de poulet.

Si vous avez l’occasion de quitter le restaurant de votre hôtel 5 étoiles, demandez à goûter du dal, des biryani et pulao, des tandooris, des kebas et des koftas et du paneer. L’Inde se distingue aussi dans ses petits délices comme l’halwa, le kulfi, la gulab jamun et les uni appa.

 

 

 

 

 

 

 

 

Asie, Japon

Que faire: 8 choses à visiter à Tokyo

Que faire que visiter voyage à Tokyo ! Lorsqu’on parle de vacances au Japon, on se fixe directement sur la capitale, le Tokyo. Cette capitale nippone est la plus grande ville du pays et abrite plus de 13 millions d’habitants, ce qui fait de Tokyo l’aire urbaine la plus peuplée du monde. Tokyo se situe sur la côte est de Honshū. Il est une ville qui a su garder la tradition pour le composer à la modernité. Dans les reportages à la télé, on peut bien voir que les Tokyoïtes sont parmi les branchés de la nouvelle technologie.

Si vous avez choisi cette destination pour les prochaines vacances, il est temps de composer le planning de votre séjour à Tokyo. Il est hors de question que vous vous retrouviez sans rien faire dans votre hôtel durant les vacances. Nous avons sélectionné pour le top des choses à faire à Tokyo. Ceux-ci ne sont que des propositions, mais vous pouvez trouver d’autres activités sur place et vous devez les choisir en fonction de vos goûts et vos envies.

Partir à la découverte de Tsukiji

tsukiji-fish-market-today-tokyo
Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde

Vous serez surement impressionné par ce lieu, car Tsukiji est le plus grand marché aux poissons du monde. Préparez-vous à voir des poissons, des poissons, des poissons et des fruits de mer : vous en aurez plein les yeux. Chaque jour, près de deux tonnes de poissons débarquent sur ce marché. Cet endroit est un endroit très occupé, du coup la présence des touristes n’est pas très désirée. Pour ne pas manquer ce « musée naturel dédié aux poissons », il va falloir se conformer aux règles et se faire tout petit. Le marché de Tsukiji est divisé en trois parties : il y a le lieu consacré aux enchères de thon et ici, vous resterez bouche bée devant la taille de ce poisson. Il y a le marché couvert où l’on vend les poissons et les autres fruits de mer : anguilles, méduses, mollusques… Dans ce segment du marché, attendez-vous à voir des espèces et des monstres marins que vous n’avez jamais vus. La troisième partie qui compose ce grand marché de poisson est le marché extérieur. Ici, l’ambiance est plus calme et on y vend des condiments et des accessoires et on peut même tomber sur quelques restaurants.

Apprendre à cuisiner « japonais »

030
L’Académie Tsukiji Soba

Cette activité pourrait intéresser les mamans. Sachez, mesdames, qu’il est bien possible durant votre séjour à Tokyo d’apprendre et de découvrir les secrets du sushi. Il n’y a pas que les sushis que vous pourrez apprendre, mais vous allez faire le tour des spécialités du pays. En une journée, un chef cuisinier de l’Académie Tsukiji Soba vous fera un expert en cuisine japonaise. Vous pouvez demander le package qui inclura votre transfert de votre hôtel à l’académie et la traduction du guide. Votre déjeuner sera aussi compris, car vous pourrez goûter aux préparations. Une fois que vous serez de retour dans votre pays d’origine, vous pourrez impressionner vos convives et ce stage en cuisine sera un souvenir gravé de votre séjour à Tokyo.

Passer une journée à Odaiba

Odaiba Island Tokyo
L’île de Odaiba

Cette petite agglomération est bel et bien posée sur une grande île artificielle. En effet, Odaiba est l’île artificielle dans la baie de Tokyo. Ce n’est pas qu’elle est artificielle qu’elle ne pourra pas accueillir de grandes constructions. Elle est comme une ville et abrite de grands hôtels, de commerces, de musées, de bureaux et de parcs. Elle est également reconnue pour sa grande roue et sa ministatue de Liberté. Une journée ne suffira pas pour visiter l’ensemble d’Odaiba, mais ne manquez pas les essentiels et les activités qui peuvent vous plaire. Vous pouvez passer par Aqua-city pour faire du lèche-vitrine dans ce grand centre commercial et en fin de journée la grande de roue est un impératif. Si vous avez du vertige, vous allez malheureusement vous passer de cette activité. À 115 mètres d’altitudes, vous aurez une vue imprenable sur Odaiba et ses alentours.

Essayer d’atteindre le ciel à Tokyo Tower

tokyo-tower-tea-ceremony-and-sumida-river-cruise-day-tour-in-tokyo-115671
La Tokyo Tower

Si vous passez à Paris, la Tour Eiffel est un incontournable et c’est à peu près la même chose avec ce monument. La Tokyo Tower est même sur nommée la Tour Eiffel japonaise. Elle est l’une des plus hautes tours de métal au monde et dépasse la Tour Eiffel de quelques mètres. Comparée à cette tour emblématique de la France toujours, la Tokyo Tower est bien légère, car elle fait 4 000 tonnes. À la tombée de la nuit, la tour s’illumine et décore parfaitement la ville de Tokyo. Si vous avez quelques heures pour la visite, vous pouvez passer le « Foot Town », le centre commercial qui est au pied de cette tour. Avant de monter les escaliers, passez un déjeuner dans un des restaurants à la base de Tokyo Tower. À 145 mètres, il y a le premier observatoire et le second est à 250 mètres. L’idéal est de venir dans un temps plus clair pour avoir une vue plus claire sur les alentours.

S’offrir une croisière sur Sumida

141231suijyobus
Le fleuve de Sumida

Le fleuve de Sumida se jette dans la baie de Tokyo et fait 27 km de long. Une croisière sur ce bateau vous permettra de découvrir la ville de Tokyo sous un autre angle. Sur ces 27 km, ce fleuve compte 26 ponts et 12 se trouvent à Tokyo dont le pont Tsukuda et le Rainbow Bridge. Des bateaux de croisières font des allers-retours sur Sumida et offrent plusieurs circuits. La plus prisée par les touristes est celle qui a pour destination l’île artificielle d’Odaiba et pour ceci, ils prennent un simple aller. Vous pouvez même prendre le plus design des bateaux pour profiter du court moment de découverte sur le fleuve de Sumida. À bord de votre bateau, vous pourrez avoir de belles photos de la ville de Tokyo.

Faire le geek à Akihabara

6780d06f475f7a06b161d93dbab1b486
Le bonheur pour tous les geeks, le quartier Akihabara

Vous pouvez vous le permettre même si vous n’êtes pas un grand connaisseur. Ce quartier est parmi les plus connus de la capitale japonaise et peut figurer parmi les incontournables durant un séjour à Tokyo. C’est sa population geek qui fait sa renommée et il est également nommé « ville électrique ». Ce sont les jeunes touristes qui viennent en masse dans ce quartier qui est composé de magasins d’électronique, d’informatique et de jeux vidéo. Si vous prévoyez acheter un appareil, il faut faire attention. Les prix sur les avenues d’Akihabara peuvent être astronomiques, passez plutôt dans les rues adjacentes et les rues qui sont éloignées de la gare.

Sortir la nuit

0_4800_0_3600_one_roppongi_goto_091
Roppongi est un bon quartier pour faire la fête

Ceci est beaucoup plus réservé aux jeunes et à ceux qui aiment faire la fête. Ce n’est pas que vous êtes dans un pays étranger que vous devez passer toute la nuit à l’hôtel. Offrez-vous le plaisir de découvrir la ville de Tokyo la nuit. Si vous êtes passé dans le quartier de Shibuya le jour, vous avez surement remarqué que les rues sont bien animées. Il est en de même la nuit. Ce quartier est très recommandé pour les diners. Vous pouvez aussi passer à Roppongi Hills. Ce quartier est très réputé pour ses fêtes de nuit. À Tokyo, c’est là que vous n’allez pas vous perdre, car le quartier est bourré d’étrangers surtout d’Américains. Après avoir mangé à Shibuya, vous pouvez prendre quelques verres dans un des karaokés ou boîtes de nuit de Roppongi. Pour ce qui est de l’ambiance, ne vous inquiétez pas : les soirées à Roppongi sont à la tendance occidentale.

Se prélasser à la plage

img_5016
La plage d’Onjuku

Lorsqu’on parle de vacances, on parle également de plage et de détente au soleil. Pour pouvoir profiter des plages à Tokyo, il faut choisir de partir l’été. Il ne faut pas faire tomber votre séjour après la saison de pluie aussi, car à cette période, la chaleur est « insupportable ». Vous pouvez vous rendre à la plage d’Isshiiki. Au programme de votre journée, vous pourrez avoir une séance bronzage, baignade, planche à voile ou kayak. Toutes les plages de Tokyo sont plus ou moins remplies les weekends alors pour plus de tranquillité, il serait préférable d’aller un jour ouvrable. Vous voulez plage de sable blanc et eau claire, celle qui correspond plus à votre exigence est la plage d’Onjuku. Elle est une des belles plages de Tokyo et les Japonais disent même que c’est la version d’Acapulco sur leur territoire. Si vous voulez faire du surf, les belles vagues vous attendent sur cette plage. Pour le calme et la tranquillité, vous pouvez vous rendre à Araihama. L’accès est un peu plus difficile, car en descendant du bus, vous serez obligé de marcher quelques minutes dans la forêt pour atterrir sur cette baie. Il existe d’autres petites plages à Tokyo, mais vous les découvrira une fois sur les lieux.

Les autres villes à découvrir:

Bangkok

Jérusalem

Valence

Asie, Israël

Que faire: 7 choses à visiter à Jérusalem

Que faire que visiter voyage à Jérusalem !

Jadis célèbre pour son histoire relatant les périples de Jésus, Jérusalem a été fort longtemps le berceau d’une religion connue dans le monde entier.

Lieu de pèlerinage pour les juifs (Mur des Lamentations), les chrétiens (Saint Sépulcre) et les musulmans (Mosquée d’Omar), Jérusalem reste un endroit incontestablement mythique.

Si l’on fait référence à Jérusalem, il nous arrive tout de suite en tête de relater rapidement le nom de Jésus et son histoire à travers les siècles. Ce personnage mythique a longtemps alimenté les livres de Jérusalem. Alors forcément quand  il nous vient en tête de visiter cette ville aux mille et une facettes, du plus fervent des religieux croyants et pratiquants jusqu’aux curieux qui veulent visiter ne serait-ce qu’une place qui ait un lien direct avec Jésus (Jésus Christ surnommé le Messie).

Mais Jérusalem c’est une ville à découvrir en profondeur et à visiter de la manière la plus rocambolesque qui soit pour ne pas perdre une miette de ses merveilles. Pour les touristes, pour les curieux ou pour les personnes désireuses de vivre une visite de Jérusalem digne des périples de Jason, je vous recommande les choses à absolument faire pour ajouter un parfum de légende à votre pérégrination à Jérusalem.

Et par choses à faire, je parle de visites car Jérusalem c’est une question de visites et de découvertes. La ville recouvre trop d’histoires pour que l’on y passe sans y donner toute notre attention.

L’Eglise de la Nativité à Bethléem

Basilique de la Nativité de Bethléem
Basilique de la Nativité de Bethléem

C’est une église édifiée à l’endroit où le temps où Marie devait accoucher arriva et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait de place pour eux à l’hôtellerie.

L’Eglise est l’image de la Sainteté incarnée (par Sainteté on ne fait pas référence au Pape actuel mais à la Sainteté de Jésus, l’enfant Messie et Sauveur) .

La naissance du Christ a été depuis toujours l’objet de plusieurs discussions et beaucoup rêvent de visiter ou « faire connaissance » de cet endroit plus que mythique. Beaucoup de gens qui ne sont pas croyants visitent ce lieu et font état de ce qu’il en est par rapport à l’histoire.

L’Eglise est richement décoré mais dans un goût assez simple. L’histoire relatée par rapport à cet emplacement a suscité un tel engouement que c’est devenu une sorte de « monument » célèbre dans le monde entier.

L’église est un véritable trésor pour les historiens et les spécialistes en monument, il est absolument nécéssaire  d’y faire ne serait-ce qu’un petit tour (petit tour est de toute manière le terme le plus approprié car on se bouscule pour faire la visite de cette Eglise).

Faire la visite du quartier arménien de la vieille ville de Jérusalem

Quartier Arménien de Jérusalem
Quartier Arménien de Jérusalem

Le quartier Arménien de la Vieille Ville, ou 2 200 Arméniens y vivent, est très réputé pour ses boutiques de vendeurs de céramique, les artistes auteurs de ces arts vous font découvrir des vases, de statuts, des plats, etc en céramiques parfois décorés par de petits dessins de Saint, de monuments ou du Christ.

Depuis l’époque des Romains, les commerçants et les artisans animent ce quartier populaire de Jérusalem.

C’est dans le quartier aussi qu’on peut faire la connaissance du monastère Saint-Jacques de Jérusalem qui est le siège du patriarcat arménien de Jérusalem. L’endroit est aussi est dénommé « Siège apostolique ». Ce qui est fascinant avec la place c’est que le monastère est édifié sur la tombe de Jacques le Juste le frère de Jésus et premier évêque de Jérusalem ; c’est un endroit de pèlerinage pour les chrétiens et constituent un endroit sacré avant d’aller en Terre Sainte.

La découverte du lieu vous permet d’apprécier des arts de toutes les formes et la religion est ancrée dans vos découvertes plus que vous ne l’espérez.

Partir à la découverte de la cité de David

La citée de David, Jérusalem
La citée de David, Jérusalem

Autrefois nommé ville du roi David et du roi Salomon, la vieille ville de Jérusalem ne se conçoit pas sans la visite de la cité de David. Cette dernière était situé sur le mont Sion (Sion fait souvent référence au prieuré de Sion, cette ordre religieuse mythique qui avait pour but de garder le Grand Secret lié au Christ) et était entourée de collines de toute part.

Bien que Jérusalem soit une ville moderne comme tant d’autres, elle garde cette particularité de garder les plus antiques histoires qui étaient en relation directe ou de près ou de loin avec la vie de Jésus Christ.

Autrefois très majestueuse par sa structure, la cité de David n’a laissé que quelques restes de bâtiment. Occupant une surface de quatre hectares et demie et ayant coûté une fortune, la Cité de David a été une cité très remarquable et richement décoré digne de son statut de roi. La cité de David a toujours alimenté la curiosité de plusieurs tellement son envergure était grande.

Parcourir le Mur des Lamentations

Mur des lamentations de Jérusalem
Mur des lamentations de Jérusalem

Quand on parle de Jérusalem forcément on a entendu parler du Mur des Lamentations situé dans le quartier juif de la vieille ville. L’endroit est considéré comme étant le plus saint pour les juifs car facilement accessible pour les prières.

Le Mur a aussi son importance pour les musulmans car d’après l’histoire c’est près sur le  Mur que Mahomet le prophète a attaché son buraq avant de faire une prière sur l’Esplanade  et c’est durant sa pérégrination avec l’ange Jibril (communément connu sous le nom de Gabriel) qu’il fit la rencontre de Jésus, d’Abraham, de Moïse, d’Adam, d’Aaron et Hénoch avec qui il a prié. C’est à l’endroit exact où était attaché le buraq qu’une petite mosquée a été construite et est un lieu sacré pour les Musulmans.

Il y a une partie non visible su mur qui s’étale sur 200 mètres dans les profondeurs souterraines, il y a un tunnel que l’on peut emprunter pour faire une visite de ce mur. Une petite chambre souterraine située dans le tunnel du Mur est dit-on encore plus proche du Saint des Saints mais elle ne peut être visitée par une horde de foule mais juste par quelques visiteurs à la fois.

Le Cénacle de Jérusalem

Le Cénacle de Jérusalem
Le Cénacle de Jérusalem

Le Cénacle est le haut lieu de l’histoire chrétienne représenté par la Cène le célèbre tableau de Vinci qui relate le dernier repas du Christ entouré par ses apôtres. Un haut bâtiment de deux étages est présenté comme le Cénacle au sommet du mont Sion. La pièce peut être visitée par tout le monde mais seule la visite est autorisée, tout acte de pèlerinage ou culte y est formellement interdit.

Le Cénacle rappelle le Jeudi Saint, c’est dans la haute chambre (étage d’en haut) qu’a eu lieu le dernier repas du Christ avec l’institution de l’Eucharistie et c’est dans la pièce du bas que s’est déroulé le fameux lavement des pieds. C’est sur la Place du Cénacle aussi que les apôtres ont reçu les saints esprits.

Dans la première étage, pour une période de dix jours qu’ils attendirent  l’apparition du Christ qui est ressuscité, ce Dernier se présentèrent à leurs yeux et fit de la prophétie une réalité qui a marquée l’histoire de la religion chrétienne.

Profiter de Jérusalem de la meilleure façon qui soit

Jérusalem tout en couleurs
Jérusalem tout en couleurs

Visiter ces hauts lieux de la religion chrétienne n’est pas simplement une simple visite de courtoisie car des histoires y ont laissées ses marques et des hauts personnages ont contribué à la légende de la ville.

Il faut être absolument reconnaissant des lieux, la magie de la visite se réside surtout dans l’inconnu : le principe est de partir à la découverte, voir des choses nouvelles ou les voir sur leur vraies formes car ni les églises ni les places célèbres ne sont jamais les même quand on les admire de nos propres yeux que de les voir sur des photos ; la photo n’est jamais l’objet en question, la photo est une représentation de l’image de l’objet. Alors si une personne vient à vous présenter l’image du Mur des Lamentations dites-vous que ce n’est pas le Mur en question et préférez admirer le Mur sur le lieu même où il est situé.

S’ancrer dans la ville

La ville de Jérusalem la nuit
La ville de Jérusalem la nuit

Concorder sa visualisation des objets avec son admiration pour les histoires de ces propres aux objets fait de la découverte une sensation incomparable.

Visiter Jérusalem n’est jamais un choix regrettable et il faut d’ailleurs en profiter un maximum  car plus qu’un lieu de vacance, Jérusalem est une ville sainte et une ville d’histoire ; elle est riche et accueille dans son berceau toute personne venue des quatre coins du globe.

Monuments époustouflants, histoire inscrite sur des murs datant des milliers d’années, la vieille ville de Jérusalem est une ville à découvrir dans l’immédiat ; le temps y est très beau et l’on y retrouve des  personnes de tous les continents.

Votre voyage là-bas vous permet plus que des surprises, il vous permet de vous ancrer dans l’histoire et de ne faire qu’un avec la beauté des choses que l’on y trouve immortalisées dans des photos souvenirs joliment colorés.