Asie, Iran

Que faire : les petites choses à visiter en Iran

Pour vivre des vacances dans une ambiance de dépaysement, les voyageurs pourront partir au Moyen-Orient. L’Iran est une des destinations à ne surtout pas manquer dans cette région du globe. Certes, cette contrée est encore méconnue des routards, mais elle s’avère être un endroit de choix pour passer des séjours sur mesure de détente en famille. Parmi les sites à vocations touristiques du pays, il y a entre autres, l’île de Qeshm. Cette dernière est localisée à environ 20 km de la ville portuaire de Bandar Abbas. Elle s’étend sur une superficie de 1 295 km². Il s’agit du plus grand archipel du territoire iranien. Sur place, les aventuriers passionnés par la spéléologie auront l’occasion d’explorer la plus grande grotte de sel de la planète. Les ornithologues py observer plusieurs espèces d’oiseaux comme les aigles, les flamants, les hérons ainsi que les pélicans. Ces animaux sont surtout attirés par la présence de la mangrove de Hara se trouvant sur la côte de Qeshm.

Visiter Téhéran, la capitale de l’Iran

ika
Téhéran

 Téhéran, est un passage obligé, en tant que porte d’entrée de l’Iran. Plusieurs très belles choses sont à visiter comme le Palais Niavaran qui est l’une des demeures du Shah Mohammad Reza Pahlavi.

Allez flâner au Musée archéologique d’Iran qui est un musée qui a été inauguré en 1937 et qui conserve des antiquités de la Perse antique. Vous pourrez trouver des objets en métal, des poteries et des livres.

A Téhéran, vous trouverez également de magnifique jardin comme le Baq Ferdos qui est situé à côté du musée du cinéma. Il y a des petites fontaines et vous pourrez croiser quelques étudiants ou encore des articles de rue.

Le magnifique site archéologique de Persépolis

persepolis_01
Le site archéologique de Persépolis

Persépolis est situé à 70 km de Chiraz, est c’est sans aucun doute le site archéologique le plus impressionnant de la Perse antique. Il se trouve dans la plaine de Marv Dasht au pied de Kuh-e Rahmat, ou « Montagne de la Miséricorde ».

Les monuments royaux de Persépolis sont rassemblés sur un très grand complexe palatin, qui a été construit sur une plateforme de forme carrée. On peut voir que la terrasse sert d’assise à de nombreux bâtiments hypostyles. La pierre est omniprésente dans l’édification des monuments de Persépolis.

L’île de Kish, une autre adresse de choix en Iran

921165cb3140d8d4652f5686c797d0d0
La tranquillité des plages de l’île Kish

Pour la suite de leurs vacances en Iran, les bourlingueurs peuvent découvrir une autre île aussi réputée en matière de tourisme, celle de Kish. Cette station balnéaire est située dans la province d’Hormozogan, à 18 km au sud de la côte iranienne.

À titre d’information, elle reçoit la visite de plus d’un million de globe-trotters tous les ans. Il est à noter qu’elle est également une ville, dont la population est estimée à plus de 100 000 habitants. Sur les plages de Kish, les routards pourront se laisser aller au farniente. En effet, ces rivages constitués de sables blancs sont propices à la détente et ils permettront aux touristes de se prélasser durant de nombreuses heures. La pratique du jet ski sur l’océan bordant cette île est aussi une activité à envisager pour les amateurs de sensations fortes. Ceux qui préfèrent la plongée sous-marine auront la possibilité de s’adonner à leur passion dans les eaux cristallines.

L’ascension du mont Damavand, une option pour les trekkeurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La beauté du Mont Damavand

Après avoir visité les îles de Qeshm et de Kish, les aventuriers pourront continuer leur circuit sur le territoire iranien avec la découverte du mont Damavand. Ce dernier aussi connu sous le nom de Donbavand se trouve à 66 km au nord-est de Téhéran. Il a été escaladé pour la première fois en 1837 par W.Taylor Thomson. Selon une vieille légende locale, le fameux dragon à trois têtes appelé AziDahaka y fut emprisonné. Une autre histoire raconte que Zahhak, un personnage célèbre de la Perse antique fut enchainé dans les cavernes du Damavand.

En outre, ce point culminant iranien s’élevant à une altitude de 5 610 m constitue une adresse idéale pour les adeptes de trekking. Ils auront la possibilité de gravir les pentes de ce massif selon leur préférence, à pied ou en ski. En moyenne, il faut compter 2 jours de randonnée en partant du village de Nandal pour atteindre le sommet.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s